Les littéraires prennent enfin leur revanche !

littéraires

LITTERAIRES – Les carrières littéraires étaient autrefois prestigieuses. Pour preuve, nombre de nos présidents ont étudié les lettres, à l’image de Georges Pompidou ou de François Mitterrand. Après avoir privilégié les ingénieurs pendant plusieurs décennies, les entreprises valorisent désormais les profils littéraires. Petit tour d’horizon de ce retour en force.

 

L’écrit à l’ère du numérique

Avec le digital, le langage est devenu une ressource stratégique. Les algorithmes des moteurs de recherche, qui classent les sites en fonction de la pertinence de leur contenu, ont contribué à remettre l’écrit au goût du jour et à faire du content marketing une fonction stratégique. Il est donc vital pour les entreprises de soigner leur discours sur leur site institutionnel et les réseaux sociaux. Beaucoup de sociétés ont créé des rédactions internes, composées d’experts du Bescherelle qui rédigent, relisent et corrigent les écrits corporate.

 

Une vision du monde différente

Les littéraires sont plus longs à former car ils ne sont pas confrontés au monde de l’entreprise au cours de leurs études, et n’en maîtrisent pas les codes. Pourtant, le jeu en vaut la chandelle : ils remettent les normes en question, font preuve d’esprit critique et ont la capacité de « think out of the box ». Et surtout, ils veulent savoir pourquoi on leur demande d’effectuer telle ou telle tâche.

 

Des qualités appréciées par les entreprises

Les diplômés de lettres, philosophie et sciences humaines sont connus pour leur solide culture générale, leurs capacités de synthèse et d’analyse et leur créativité, tout autant de compétences indispensables au XXIe siècle. De grands groupes – comme Vinci, AXA, HSBC, Coca-Cola ou encore L’Oréal –  l’ont bien compris, et ont commencé à recruter des profils littéraires via l’opération Phénix (créée en 2007).

 

Des start-up et des lettres

Les carrières scientifiques ont encore le vent en poupe, mais force est de constater que de nombreux entrepreneurs talentueux sont des littéraires ! Steve Jobs a étudié les arts et les sciences humaines, Susan Wojcicki, (PDG de YouTube) est diplômée en histoire et littérature, et Peter Thiel (fondateur de PayPal) a suivi des cours de philosophie. Contrairement aux idées reçues, il n’est pas nécessaire d’être un génie des maths ou de l’informatique pour réussir dans l’entrepreneuriat.

 

A l’ère du numérique, les littéraires ont de beaux jours devant eux. Fini le temps où ils étaient considérés comme des hippies idéalistes ! Leurs qualités sont désormais reconnues, car créatrices de valeur pour les entreprises. Avis aux littéraires dans l’âme : ne vous cachez plus, on vous aime 😉

 

Auteur : Marie-Lou Dulac

Date de publication : 22/09/2016

Date de mise à jour : 26/07/2019

Sources :

http://orientation.blog.lemonde.fr/2011/05/06/litteraires-les-entreprises-ont-besoin-de-vous/

http://www.capital.fr/carriere-management/actualites/c-est-le-retour-des-litteraires-en-entreprise-958317

https://www.linkedin.com/pulse/content-marketing-la-revanche-des-litt%C3%A9raires-sur-les-karine-abbou

https://medium.com/switch-collective/le-switch-des-litt%C3%A9raires-4fa095d4af6f#.wer8mu26u

 

Contactez-nous

Objet*
Objet
Demander une démo
Echange avec l'équipe commerciale / marketing
Autre

* Champs obligatoires

Envoyer le message
Veuillez remplir tous les champs obligatoires.
L'email est invalide.